Cliniques universitaires Saint-Luc
Accueil | Qui sommes-nous ? | Contactez-nous | Mécénats | Téléphones utiles PATIENT


Département cardiovasculaire des Cliniques universitaires Saint-Luc Département cardiovasculaire des Cliniques universitaires Saint-Luc

 


Hospitalisation en unité de soins intensifs pour une resinusalisation par choc électrique externe (cardioversion électrique)

Qu'est-ce que la cardioversion électrique ?


La défibrillation, appelée aussi choc électrique externe ou cardioversion électrique consiste à faire passer volontairement et de manière brève un choc électrique dans le cœur lorsque celui-ci présente certains troubles du rythme appelés fibrillation (fibrillation auriculaire par exemple), et destiné à rétablir un rythme cardiaque normal.



 

 

Comment se préparer à la cardioversion électrique ?

Votre patient sera maintenu à jeun depuis minuit la veille.
L'infirmière lui posera une perfusion intraveineuse et réalisera une prise de sang.
Un électrocardiogramme sera réalisé et confirmera que l'arythmie est toujours bien présente.
Une échographie cardiaque trans-oesophagienne est réalisée afin d'exclure une contre-indication à la cardioversion (présence d'un caillot dans le cœur).
Le dossier médical et infirmier suivront votre patient lors de son transfert aux soins intensifs.

 

Comment cela se passe-t-il aux soins intensifs ?

 

Le choc est réalisé au sein du service de pathologie cardiovasculaire intensive pour une période de quelques heures pendant laquelle les paramètres vitaux sont monitorés.
Ensuite, après avoir endormi totalement votre patient, deux patchs de défibrillation sont apposées sur sa cage thoracique, pour délivrer une décharge électrique sous le contrôle d'un électrocardiogramme. Cette manoeuvre permet dans plus de 90% des cas de restaurer un rythme régulier.


 


 


La surveillance après la cardioversion électrique :

Après la cardioversion, votre patient restera quelques heures en observation aux soins intensifs avant de retourner dans sa chambre en unité d'hospitalisation.
Il pourra  rapidement se réalimenter (après accord avec le personnel soignant) car l'anesthésie est de très brève durée.
Il pourra également se lever assez rapidement.
Un électrocardiogramme sera enregistré avant sa sortie pour confirmer le maintien du rythme régulier et sinusal.